LOWELL, Mass. ,

The Workforce Institute at Kronos Incorporated a publié aujourd’hui ses prédictions annuelles pour les principales tendances qui toucheront l’effectif mondial au cours de l’année à venir.

Voici les cinq principales prédictions pour l’effectif en 2020

  1. Alors que les stratégies de rémunération globale stimulent le recrutement et la fidélisation dans un contexte d’économie rigoureuse, c’est le bien-être holistique des employés qui occupe le devant de la scène. La concurrence pour attirer et fidéliser les meilleurs talents – tant pour les employés de bureau que les travailleurs de première ligne – forceront davantage les employeurs à augmenter et à renouveler les rémunérations globales qui aident les employés au travail et en-dehors. L’attention portée à la santé mentale, au bien-être financier, aux soins aux enfants, aux quarts de travail qui conviennent à tous et au sens donné individuellement au travail sera encore plus importante lorsque la génération Z envahira le marché du travail. L’augmentation constante des catastrophes naturelles et des crises forcera les employeurs à s’y préparer et à y réagir avec efficacité et compassion. Comme les employés continuent à se montrer plus exigeants envers leurs employeurs, ce sont les entreprises qui adoptent une approche proactive, équitable et inclusive pour les aider qui marqueront des points sur le plan de la productivité, de la motivation et de la loyauté.
  2. La modernisation et la régularisation des heures chômées et rémunérées, des congés pour obligations familiales et de la stabilité du revenu seront les dossiers chauds au cours de l’année électorale aux É.-U. Les gouvernements et les employeurs font face à une pression accrue pour offrir aux effectifs multigénérationnels d’aujourd’hui des horaires flexibles, des congés payés et des salaires stables. En 2020, les politiques continueront d’être revues par les entreprises et la législation pour se concentrer sur des solutions axées sur la personne qui lui permettent de célébrer, de récupérer, de gérer les événements de la vie, de prendre soin des autres et de prendre le temps pour faire un deuil. La révision des politiques de congés et l’adoption de solutions créatives de planification des horaires procureront aux entreprises un avantage concurrentiel pour attirer les meilleurs talents dans les régions du monde dont le taux de chômage est faible, tout en les aidant à respecter et à devancer les règlements de plus en plus nombreux.
  3. Directives, règles de base et protections : le traitement du discours politique, du militantisme et de la relation employeur-employé en période de discorde. En ces temps de turbulences économiques et politiques mondiales, les employeurs doivent déterminer la manière dont ils géreront les forces dynamiques qui prêtent à controverse et pourraient être source de discorde au travail. L’élan du militantisme des employés et les élections imminentes qui auront lieu à travers le monde ébranleront les cultures d’entreprises même les plus solides. Celles qui optent pour des stratégies plus formalisées de diversité, d’équité et d’inclusion – fondées sur une culture qui encourage le respect, l’ouverture et la confiance – tout en définissant des directives et des règles de base pour la communication et le comportement au travail, seront mieux adaptées pour conserver un milieu productif. Les hauts dirigeants d’entreprises seront probablement invités à donner l’exemple en matière de civilité et de tolérance.
  4. Des bassins de talents alternatifs serviront à attirer des employés et à combler les écarts de compétences dans le monde. En dépit d’un taux record de chômage dans plusieurs pays, les employeurs cherchent des candidats qualifiés pour pourvoir des millions d’emplois vacants. Pour les attirer, ils doivent élargir les bassins habituels de talents, en recrutant par exemple d’anciens combattants, des personnes handicapées, des retraités, des travailleurs à la pige ou des contractuels, de travailleurs « de la deuxième chance » et des candidats qui possèdent des compétences connexes. Les employeurs devraient envisager d’étendre les descriptions de postes vacants aux personnes qui possèdent des compétences et des antécédents de travail non traditionnels pour leur permettre de postuler. Plusieurs entreprises repenseront leurs modalités de travail, non seulement pour accroître leurs effectifs, mais aussi pour aider au développement de leurs employés actuels par le perfectionnement professionnel et la polyvalence qui peuvent servir dans l’ensemble de l’entreprise, offrant aux travailleurs potentiellement plus de responsabilités et un parcours de croissance plus équilibré.
  5. Les utilisations pratiques de l’IA et l’accès aux données réduiront le fossé entre les Ressources humaines (RH) « pourvues » et « dépourvues ». Cela fait des années que l’on demande aux RH d’être stratégiques, mais la plupart des entreprises ont encore du chemin à faire pour que ce service soit flexible et avancé du point de vue technologique. Les « pourvues » – qui tendent à être des entreprises plus grandes et évoluées – expérimentent les nouvelles technologies de manières avancées, tandis que plusieurs « dépourvues » sont englouties dans le travail manuel et incapables d’entrevoir l’avenir de l’automatisation du travail. En 2020, ce fossé peut se rétrécir pour les entreprises qui choisissent de moderniser leurs solutions et leurs processus pour les effectifs en adoptant une solide stratégie de gestion du changement. Celles qui prennent leur temps pour repenser au rapport entre les personnes et les processus bénéficieront le plus des applications pratiques de l’IA qui déchargent les responsables et les équipes des RH. Des prévisions plus précises de personnel, une planification automatisée des horaires et des échanges de quarts d’employés simplifiés apporteront une réelle différence dans les activités de tout le monde, tandis que des appareils intelligents à commande vocale et des robots conversationnels généreront des décisions éclairées pour les personnes qui s’occupent de la maturité des RH et de la gestion des effectifs.

Les membres du Conseil d’administration du Workforce Institute at Kronos incluent :

  • Dans les Amériques: David Almeda, directeur des RH à Kronos; Martin Armstrong, vice-président des services partagés de la paie à Charter Communications; Natalie Bickford, directrice du groupe des RH à Merlin Entertainments; Bob Clements, président à Axsium Group; David Creelman, chef de la direction de Creelman Research; Nanne Finis, administratrice générale des soins infirmiers à Kronos; John Frehse, directeur principal à Ankura Consulting Group, LLC; China Gorman, consultante en gestion du capital humain, conférencière, auteure, ancienne cheffe de la direction de Great Place to Work® Institute et ancienne cheffe de l’exploitation de la Society for Human Resource Management (SHRM); John Hollon, éditeur en chef à Fuel50, journaliste primé et spécialiste de renommée nationale en leadership, en gestion des talents et en pratiques intelligentes pour les effectifs; Sharlyn Lauby, auteure du site « HR Bartender » et présidente de ITM Group, Inc.; Alexandra Levit, auteure, conférencière, consultante et futuriste dans le domaine des affaires et du milieu de travail; Joyce Maroney, directrice administrative du Workforce Institute at Kronos; Dennis Miller, vice-président associé des RH et des avantages sociaux à The Clairmont Colleges Services; Chris Mullen, directeur et conseiller stratégique des RH à Kronos; Neil Reichenberg, directeur général de IPMA-HR; Dan Schawbel, auteur à succès et partenaire et directeur de la recherche à Future Workplace; Raciel Sosa, chef de la direction à Leadex Solutions; et Mark Wales, conseiller pour le secteur mondial de la gestion des effectifs.
  • En Chine: Yang Wei Guo, doyen de l’école de gestion du travail et des RH à l’université Renmin de Chine; Dr Huang Pei, chef de la direction et rédacteur en chef à E-Works; Kevin Peng, secrétaire général adjoint à China Chain Store Association, et secrétaire général adjoint à China ECR Committee; Miao Qing, directeur général à Kronos pour la Chine élargie; Michael Wang, consultant indépendant; Tom Xu, directeur de la rémunération et des avantages sociaux à Cooper Standard Asia Pacific; James Xue, directeur des préventes à Kronos pour la Chine élargie; Winnie Yuan, consultant indépendant; Xu Zheng, fondateur et chef de la direction à Cofound Innovation Center; et Freedom Zhu, partenaire d’affaires à Allpku Consulting.
  • En Europe: Dr Steffi Burkhart, conférencière, auteure et chargée de cours invitée; Christian Kromme, entrepreneur et conférencier futuriste; et Claire Richardson, directrice du Workforce Institute at Kronos pour l’Europe, et vice-présidente des services professionnels pour l’EMOA à Kronos.

Ressources à l’appui


À propos du Workforce Institute at Kronos

The Workforce Institute at Kronos fournit des résultats de recherches et informe sur des sujets critiques en milieu de travail auxquels les entreprises dans le monde entier sont confrontées. En réunissant des leaders éclairés, The Workforce Institute at Kronos est particulièrement en mesure d’apporter aux entreprises les connaissances et l’information dont elles ont besoin pour gérer efficacement leurs effectifs, et donner aux employés l’occasion de se faire entendre sur des questions importantes du travail. Ce qui caractérise la recherche au Workforce Institute est la conciliation des besoins et des désirs de diverses populations d’employés, avec les besoins des entreprises. Pour de plus amples renseignements, visitez www.workforceinstitute.org.

À propos de Kronos Incorporated

Kronos est un important fournisseur de solutions infonuagiques de gestion des effectifs et du capital humain. Les applications de gestion des effectifs de Kronos adaptées aux divers secteurs d’activités sont spécialement développées pour les commerces, les fournisseurs de soins de santé, les établissements d’enseignement et les organismes gouvernementaux de toutes tailles. Des dizaines de milliers d’organisations – incluant la moitié des organisations Fortune 1000® – et plus de 40 millions de personnes réparties dans plus de 100 pays utilisent une solution Kronos chaque jour. Visitez le fr.kronos.ca. Kronos: Workforce Innovation That Works.

###