CHELMSFORD, MA,

À la suite de la réunion annuelle de son comité consultatif tenue en décembre, The Workforce Institute at Kronos Incorporated a dégagé les principales tendances qui influeront sur les effectifs dans le monde en 2017. Les membres du comité ont aussi enregistré des vidéos de leurs prévisions personnelles sur ce qui d'après eux déterminera cette année la gestion du capital humain (GCH) et la gestion des effectifs.

Principales tendances du marché du travail pour 2017

  1. L'année du cadre intermédiaire : les entreprises passent beaucoup de temps et dépensent beaucoup d'argent pour que la haute direction développe une vision stratégique, tandis que les ressources humaines sont axées sur la motivation des employés. Pourtant, les entreprises négligent souvent le fer-de-lance : leurs cadres intermédiaires. Les cadres sont ceux qui, pour le pire ou le meilleur, exercent la plus grande influence sur la performance générale de l'entreprise. On dit souvent que les employés se joignent à une entreprise, mais quittent ses cadres. L'année 2017 sera celle de l'attention portée aux cadres qui gèrent du personnel — dont nombre sont issus de la génération Y qui géreront pour la première fois — pour leur donner les compétences, les capacités, les outils et les technologies nécessaires pour développer des liens avec leurs employés, encourager les meilleurs talents et matérialiser la vision de l'entreprise sur les premières lignes. Les entreprises devraient aussi envisager la création de programmes d'accueil et d'intégration des cadres pour leur donner toutes les chances de réussir, tout en offrant l'occasion aux employés de dire ce qu'ils pensent de leur supérieur pour s'assurer que les pratiques de leadership sont en phase avec les valeurs de l'entreprise.
  2. L'accent mis sur l'expérience employé pour stimuler la motivation : les entreprises de premier plan travaillent fort pour offrir une expérience client supérieure, afin d'attirer, de motiver, de fidéliser et de cultiver des champions de leur marque. Les entreprises appliqueront à leurs effectifs une méthodologie similaire en cherchant à rendre l'expérience employé plus facile, gratifiante et transparente, et professionnellement satisfaisante. Quels sont les avantages qui importent le plus aux employés? Quelles technologies, quelles formations et quels processus peuvent aider les employés à réussir sans tomber dans l'épuisement professionnel? Comment peut-on améliorer l'évaluation du rendement pour fournir aux employés — tant les salariés que les employés horaires — une rétroaction en temps réel, tout en allégeant les processus écrasants pour les cadres? Malheureusement, les données suggèrent que la plupart des entreprises dépensent plus d'argent à recruter de nouveaux talents qu'à perfectionner les meilleurs talents déjà en place. Pour créer une expérience employé motivante, il faut ajouter des ressources, dépenser des dollars et mobiliser tous les cadres.
  3. L'incertitude législative et économique prévaut et dicte une souplesse accrue : dire que l'économie mondiale est en mutation constante serait un euphémisme. Le monde entier a assisté à une élection présidentielle sans précédent aux É.-U. Nous ne connaissons pas les répercussions qu'aura le Brexit sur l'Union européenne. Des élections politiques clés se tiendront en 2017 en Asie et en Europe. Des pays, des comtés et des villes continueront à édicter des lois sur le travail en constante évolution, comme le Wage Code Bill en Inde, le National Living Wage en GB et la proposition actuellement en perte de vitesse sur les heures supplémentaires de la loi FLSA sur les normes du travail équitable aux É.-U. Des changes majeurs qui toucheront les effectifs sont sans aucun doute à prévoir, tandis que les variables macro-économiques influeront sur l'embauche partout dans le monde. Les entreprises — dont les RH sont prises entre deux feux — devront réagir avec souplesse pour suivre l'évolution de la législation, interpréter correctement les lois et continuer à retenir les meilleurs employés tout en restant conformes aux lois.
  4. Les données sur les employés utilisées en analytique aideront à résoudre d'importants problèmes : le mouvement des données volumineuses a noyé de nombreuses entreprises dans un océan de mesures. D'ici 2020, IDC estime qu'environ 1,7 mégaoctet de nouveaux renseignements sera créé chaque seconde de chaque jour pour chaque être humain. Vous pouvez mesurer n'importe quoi, mais si vous mesurez tout et visez les heroic analytics, vous pourriez vous retrouver avec plus de questions que de réponses. La technologie permettra aux entreprises d'examiner plus attentivement les données sur les effectifs qu'ils ont déjà saisies — c.-à-d. les données sur les employés — pour prendre de meilleures qui résolvent les problèmes de roulement, de conservation, de motivation, de satisfaction des clients et des patients, et de productivité.
  5. Les entreprises gravissent la courbe de maturité de la gestion du capital humain (GCH) en exigeant plus de la technologie : la fonction des ressources humaines a évolué en passant d'un service du personnel axé sur les transactions, à un partenaire d'affaires stratégique grâce à un base grandissante de pratiques axées sur les données. Néanmoins, de nombreux chefs des RH passent encore plus d'un tiers de leur temps à accomplir des tâches manuelles, ont des renseignements limités sur l'ensemble des activités et sont continuellement inondés de questions de base. L'adoption à grande échelle du modèle SaaS a apporté aux entreprises de toutes tailles davantage de solutions de GCH plus sophistiquées. Les chefs des RH exigeront désormais plus de la technologie pour offrir de meilleures solutions pour le recrutement, la conservation, la gestion des talents, la collaboration et l'accueil et l'intégration, conjointement avec des renseignements normatifs et des fonctions améliorées de libre-service qui améliorent l'expérience employé.

Membres du comité du Workforce Institute at Kronos

  • Les membres du comité du Workforce Institute sont : David Almeda, directeur des Ressources humaines à Kronos Incorporated; Veronica Baz, fondatrice de profesionistas.org.mx et ancienne directrice générale du Center of Research for Development (CIDAC) au Mexique; Natalie Bickford, directrice des Ressources humaines à Merlin Entertainments; Bob Clements, vice-président directeur à Axsium Group; David Creelman, PDG de Creelman Research; China Gorman, consultant, en gestion du capital humain, conférencier et auteur, ancien PDG du Great Place to Work® Institute et ancien CO de la Society for Human Resource Management (SHRM); John Hollon, journaliste primé et expert reconnu à l'échelle nationale en leadership, gestion des talents et pratiques intelligentes en effectifs; Sharlyn Lauby, créatrice du blogue The HR Bartender et présidente du ITM Group, Inc.; Joyce Maroney, directrice du Workforce Institute at Kronos; Jeanne C. Meister, associée fondatrice de Future Workplace et auteure à succès; Dennis Miller, directeur en chef du placement à la Cal Poly Pomona Foundation; Neil Reichenberg, directeur général d'IPMA-HR; Dan Schawbel, auteur à succès, partenaire et directeur de la recherche à Future Workplace; et Mark Wales, vice-président de la gestion des effectifs.

Ressources à l'appui

  • Joignez-vous à un échange de gazouillis avec le Workforce Institute à #kronoschat, le mardi 10 janvier de 12 h à 13 h HE, lors d'une discussion interactive sur les prévisions et autres tendances en effectifs pour 2017.
  • Regardez la compilation de vidéos sur les prévisions de chaque membre du comité du Workforce Institute.
  • Lisez le troisième livre du Workforce Institute, It’s All About Bob(bie) – Strategies for Winning with Your Employees, sur les meilleures pratiques exploitables pour développer et retenir l'effectif concurrentiel du 21e siècle.
  • Connectez-vous à Kronos sur Facebook, Twitter, Google+, LinkedIn, et YouTube.
  • Abonnez-vous aux bloguesde Kronos, y compris celui du Workforce Institute.
  • Voyez le côté plus léger de la gestion des effectifs dans nos dessins humoristiques Time Well Spent.

À propos du Workforce Institute at Kronos

The Workforce Institute offre des recherches et des formations sur des questions importantes liées au milieu du travail auxquelles les entreprises dans le monde sont confrontées. En réunissant des leaders d'opinion, The Workforce Institute est bien placé pour fournir aux entreprises les connaissances et l'information dont elles ont besoin pour gérer efficacement leurs effectifs et donner la possibilité aux employés de s'exprimer sur d'importantes questions liées au milieu du travail. La caractéristique de la recherche au Workforce Institute est l'équilibre des besoins et des désirs des diverses catégories d'employés avec les besoins des entreprises. Pour obtenir un complément d'information, visitez le www.workforceinstitute.org.

À propos de Kronos Incorporated

Kronos est le leader mondial en solutions de gestion des effectifs qui permettent aux organisations de contrôler les coûts de main-d'œuvre, de minimiser les risques associés à la non-conformité et d'améliorer la productivité. Des dizaines de milliers d'organisations réparties dans 100 pays — incluant plus de la moitié des organisations Fortune 1000® — utilisent des applications de Kronos pour la gestion du temps et des présences, la planification des horaires, la gestion des absences, l'embauche et l'analytique de main-d'œuvre. Pour savoir comment seule Kronos peut livrer une automatisation complète et des renseignements de haute qualité dans une solution facile à utiliser, visitez le http://www.kronos.ca/fr/.

###

© 2017 Kronos Incorporated. Tous droits réservés. Kronos est une marque de commerce déposée et Kronosworks est une marque de commerce de Kronos Incorporated ou d'une compagnie associée. Toutes les autres marques de commerce appartiennent exclusivement à leurs propriétaires respectifs.