Mark AinPour Mark Ain, aîné d’une famille de cinq enfants, lui-même père de trois enfants et depuis 28 ans à la tête de l’une des plus importantes sociétés éditrices de logiciels du Massachusetts, le rôle de mentor est un travail naturel qu’il effectue à temps plein depuis toujours.

Avec des grands-parents entrepreneurs, un père travailleur indépendant et une mère comptant parmi les premières femmes diplômées de la faculté de droit de la Columbia University, Mark Ain exhibe très tôt son propre sens des affaires et de solides capacités de leadership. Il grandit à Long Island, dans l’État de New York, et participe activement à l’éducation de ses jeunes frères et sœurs.

Après l'école secondaire, où il fut membre de l’équipe de lutte, capitaine de l’équipe de mathématiques et amateur de photographie, Mark Ain est entré au Massachusetts Institute of Technology (MIT) où il a rapidement compris qu’il finirait par monter sa propre société, disant à ses camarades de promotion qu’un jour « il volera de ses propres ailes vers la réussite ».

Après avoir obtenu un baccalauréat en génie électrique au MIT, Mark Ain poursuit ses études supérieures à la Simon School de l’Université de Rochester, où il obtient une maîtrise en administration des affaires (MBA), avec spécialisation en Développement organisationnel et marketing.

Après plusieurs emplois divers, notamment à Digital Equipment Corporation et dans un petit cabinet d’études de marché, Mark Ain se lasse du monde de l’entreprise, fatigué de voir que le potentiel de ses meilleures idées n’est jamais exploité à son maximum. C’est à cette époque qu’il commence à chercher la bonne idée de produit pour monter sa société. Il travaille alors comme conseiller en gestion indépendant auprès de sociétés technologiques, spécialisé dans la planification stratégique, le développement de produits et les études de marché. L’horodateur mécanique lui offre l’idée qu’il attend. En imaginant l’équiper d’un microprocesseur, Mark se met au travail sur un prototype.

La société Kronos, dont le nom signifie « temps » en grec, est fondée le 31 octobre 1977. En juin 1978, après un investissement initial de capitaux providentiels, elle est transférée dans une ancienne aciérie de Brighton, au Massachusetts. Outre les fonds issus de son introduction en bourse, en 1992, la société ne lève au total que 19 millions de dollars de capital, soit une somme dérisoire pour ce qui est aujourd’hui devenu une société de plus d’un demi-milliard de dollars.

Mark Ain a dirigé Kronos de 1977 à 2005, et en a fait l’un des principaux fabricants de logiciels au monde. Sous sa direction, Kronos a connu l’une des plus longues périodes de croissance et de rentabilité du secteur, et s’est forgée une solide réputation en tant que numéro un du marché de la gestion des effectifs.

Aujourd’hui, à titre de membre du conseil d’administration, M. Ain reste activement impliqué dans les activités de Kronos. Il est également membre du conseil d’administration de plusieurs entreprises privées et publiques, ainsi que d’organismes de bienfaisance. Sur le plan personnel, Mark Ain soutient également plusieurs associations caritatives.

Le succès de Mark Ain est dû en partie à son style de gestion discret et humain, qu’illustre parfaitement cette citation du philosophe Lao-Tseu : « Un chef est meilleur lorsque les gens savent à peine qu’il existe. Il est moins bon lorsque les gens lui obéissent et l’acclament, et pire encore lorsqu’ils le méprisent. Ce que les gens diront d’un bon chef qui parle peu, quand son travail est accompli et son objectif atteint, c’est : « Nous y sommes parvenus par nous-mêmes ».

Revenir à la liste des dirigeants.